iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Conseils pour évaluer son affaire à céder

Quand on s’est investi pendant des années, céder son entreprise ou son fonds de commerce n’est pas une chose aisée, la charge émotionnelle peut être forte. Néanmoins, ce sont des éléments très factuels et rationnels qu’il vous faudra présenter aux repreneurs : il est donc important de bien s’y préparer !
Conseils pour évaluer son affaire à céder

« Combien vaut mon entreprise ? » Qu’il s’agisse de passer la main pour une retraite bien méritée, ou de rebondir ailleurs, évaluer sa propre affaire peut s’avérer être un vrai dilemme. Trop cher ? Pas assez ? A un moment où l’activité économique semble grippée, la hantise de voir son commerce partir à bas coût peut vous peser. Alors pas de panique, voici quelques conseils pour appréhender cette étape sereinement, et valoriser au mieux votre activité.

En premier lieu, faites appel à un conseiller immobilier spécialisé commerces et entreprises Capifrancevéritable professionnel de la transmission. Grâce à lui, vous bénéficierez d’un œil impartial pour juger les qualités et les optimisations à apporter à votre affaire, ses forces et ses faiblesses, pour la valoriser au mieux face aux repreneurs potentiels.

Plusieurs critères sont à prendre en compte, à commencer par (re)prendre connaissance avec votre secteur d’activité et la situation du marché.

Si vous partez à la retraite, votre activité est-elle toujours attirante aux yeux de jeunes entrepreneurs ? La Chambre de Commerce et des Métiers, ou votre syndicat professionnel, peuvent vous éclairer sur les perspectives du marché local : autant d’arguments à faire valoir au moment de négocier.

Une bonne méthode pour évaluer son affaire est de se mettre dans la tête du futur acquéreur : si vous cédez votre commerce, consultez la rubrique « nos conseils pour la reprise d’un fonds de commerce » !

Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin d’un avis extérieur, car il est toujours difficile de se juger soi-même. Alors si vous avez un projet de vente de votre entreprise ou de cession de fonds de commerce, prenez contact avec l’un de nos conseillers immobiliers spécialisé commerces et entreprises Capifrance !

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.